La boite mail indépendante, vitale lors d’un litige entre associés

Votre associé a une vue directe sur vos échanges avec votre avocat

 

Un litige entre associés, c’est la bérézina. Protégez-vous : vous devez avoir une boite mail indépendante pour envoyer sereinement vos messages privés. 

Il y a de l’eau dans le gaz. Les échanges avec votre associé se font de plus en plus tendus. Le point de rupture est proche, et vous le savez. Vous devez vous sortir de cette situation chaotique. Pour assurer vos arrières, vous contactez votre avocat, votre banque, votre assurance …

Mais qu’utilisez-vous comme canal pour communiquer ? Pas votre boite mail professionnelle, j’espère. 

C’est l’erreur la plus courante à ne pas commettre.

 

Erreur récurrente : ne pas avoir de boite mail indépendante

Schéma de l'erreur que tout le monde commet: utiliser sa boite mail professionnelle pour ses communications privées.

 

Il n’y a pas d’effet de manche : c’est juste un constat des erreurs récurrentes que je rencontre quand je dois gérer un litige entre associés. Il m’est déjà arrivé de recevoir de mon client une copie de la stratégie établie par la partie adverse. Tout comme il m’est arrivé de me retrouver face à un confrère qui connaissait déjà mes angles d’attaque.

Mon premier conseil lors d’un premier contact est donc très pragmatique :

Avant toute action, ouvrez une boite mail indépendante pour communiquer avec votre avocat. C’est LA bonne pratique qui nous fera gagner du temps.

 

schéma de la bonne pratique : avoir des boites mail pro et privée indépendantes

 

Oui, votre associé lit tous vos mails

 

Suite à un premier contact avec votre avocat, votre attitude change légèrement. Votre associé, qui sait que la relation n’est pas au beau fixe, peut se poser des questions. Et s’il est dans une optique de combat, il peut se mettre en tête de vous espionner.

Parce qu’il s’agit bien de ça. La définition du Larousse est assez claire :

« Espionner : surveiller avec malveillance les faits et gestes de quelqu’un, guetter quelqu’un pour surprendre ses secrets au profit d’un tiers ou de soi-même. »

 

Mais comment votre associé a-t-il eu accès à vos messages? 

 

Loin de moi l’idée de céder à la paranoïa. Mais encore une fois, je parle d’expériences. Le monde des cachoteries cyniques est plus vaste qu’on ne le pense. En cas de litiges entre associés, les secrets deviennent tellement exposés qu’ils prennent des insolations.

Voyez plutôt :

❌  Votre associé a fait appel au gestionnaire technique pour accéder à votre boite mail professionnelle

❌ Votre associé a fait appel à votre secrétaire pour qu’il ou elle lui communique vos mots de passe

❌ Votre associé vous connait assez et vous n’avez jamais été regardants sur vos mots de passe – pire : vous les notez dans un document accessible en quelques clics !

Et puis, êtes-vous au courant que vous vous confiez aux mauvaises personnes peut avoir des conséquences graves à court et à long terme ? En savoir plus …

 

Qu’est-ce que ça lui apporte, de connaitre vos communications ? 

 

Bien plus que vous ne le pensez.

Déjà, ça lui apporte vos réelles intentions. Finis les extrapolations et les petits mensonges. Votre associé lira en vous comme dans un livre ouvert. Ensuite, ça lui permet d’établir une chronologie. Chaque mail est daté et chacune de vos actions peut être interprétée.

Et quand le litige entre associés est acté, une chronologie, c’est du pain béni pour les avocats.

Et puis, je me répète, ça lui permet de comprendre la stratégie d’attaque – ou de défense – prévue avec votre avocat.

Et croyez-moi, être à la traine, on déteste ça. Parce que ça nous fait perdre un temps précieux alors que des solutions de protection simples sont à portée de main.

 

Une boite mail indépendante … Mais pas que

 

Tout est histoire d’interprétation. TOUT.

Et tout peut être retenu contre vous. TOUT.

Donc, hormis la boite mail indépendante que vous vous empressez de créer maintenant, briefez aussi votre entourage. Tout élément privé, dont on ne réalise pas spécialement la portée, peut-être un talon d’Achille.

Et dès qu’une brèche est ouverte, vous pouvez être certain que l’avocat de la partie adverse s’y engouffrera tel un spéléologue avide de sensations fortes. On aime ça, les sports extrêmes.

 

Séparez vie privée et vie professionnelle

 

Vous n’avez normalement pas besoin d’entendre ce conseil. Vous savez qu’il est primordial de ne pas emmener ses embrouilles de travail à un repas dominical avec la belle famille. Comme il est aussi primordial de ne pas emmener sa belle-mère en séminaire avec les commerciaux de votre boite.

Quand je dis qu’il faut séparer vos vies privées et pros, c’est qu’en cas de litige entre associés, vous n’avez pas envie que la terre entière soit au courant de vos problèmes de santé. Ni de vos problèmes de couples. Et que dire des problèmes d’argent ? Ou de vos petites addictions ?

Parce que tout défaut, toute cause peut mener à une conséquence – même tirée par les cheveux – et sera utilisée pour vous plumer.  

 

Vous êtes cet oiseau pris sous la patte d'un chat

 

 

Utilisez une boite mail indépendante, donc

 

Pour ceux qui n’ont pas suivi, ou qui viennent à la fin juste pour lire la conclusion, voici 4 conseils pratiques et de bon sens :

✅ Séparez mails professionnels et mails privés

✅ Créez une boite mail externe pour contacter votre avocat

✅ Changez régulièrement le mot de passe de votre boite mail

✅ Évitez d’installer votre boite mail indépendante sur votre ordinateur du boulot : gardez-là sur votre téléphone ou votre ordinateur personnel

 

Dernier conseil : chérissez votre belle-famille 😳 😁

 

Voilà c’est tout pour cet article ❤️

Pour rappel, mon objectif est de vous transmettre ce que mes clients ont vécu et ce que j’aurais aimé savoir pour mieux m’associer. Ce ne sont pas des conseils juridiques.

besoin d'aide ?

Quand vous êtes prêt(e), voici 2 manières dont je peux vous aider :

1️⃣  Reprenez le contrôle de votre vie et de la relation à votre associé avec le guide Antidote

2️⃣  Réservez un coaching 1 :1 avec ici un accès direct à mon agenda

Si vous pensez que cet article peut aider une de vos connaissances, n’hésitez pas à le partager.

Leave a reply

Catégories

Glossaire

Parce que certaines notions nécessitent des éclaircissements, consultez notre glossaire.

Newsletter

Formation

Pour les associés qui doutent de leur association :

Suivez-nous