Qu’est-ce qu’un litige entre associés ?

Couple d'oiseaux qui se dispute

« Moi je suis pour ! … Et moi je suis contre ! », voilà comment pourrait commencer un litige entre associés. Une divergence de points de vue, entre associés au sein d’une même société, qui peut devenir incurable et mener à la séparation voire à la faillite. Quelles sont les causes et les conséquences d’un litige entre associés sur votre relation et sur votre société ? Que faire ?

 

Un litige entre associés est comme un cancer. C’est une maladie insidieuse, silencieuse, qui gangrène étape par étape les organes vitaux. Rappelez-vous ce schéma dont je vous parlais déjà dans l’article sur la concurrence déloyale.

Dessins des organes vitaux de votre société : le cerveau (les associés), le coeur (le personnel clé), les poumons (les clients)
Les organes vitaux de votre société

Le litige entre associés concerne d’abord les associés (🧠) puis au fur et à mesure que le conflit prend de l’ampleur il peut toucher la confiance du personnel (🫀) puis celle des clients (🫁) et ainsi de suite, affaiblissant la société.

 

Cette situation de litige entre associés est courante. Avoir des problèmes relationnels est humain.

Le souci, c’est que ces problèmes ont des répercussions sur le bon fonctionnement de la société. Et ce qui semble être un simple désaccord conduit souvent à la faillite. Les chiffres le prouvent : 7 boites sur 10 qui sombrent coulent à cause d’un problème relationnel. S’il n’est pas pris à temps, un litige entre associés peut devenir incurable. Le timing est primordial.

 

Alors, on identifie les causes de son litige et on le gère. C’est parti !

 

Quelles sont les causes d’un litige entre associés ?

 

Un peu comme le cancer, les causes de votre « maladie » peuvent être multiples. Une trop grande exposition au soleil, une carrière de fumeur, l’alimentation ou … une prédisposition génétique.

Et comme pour le cancer, plus on fera de prévention, moins il y aura de litiges. 

 

Cause n°1 : le problème est présent dès le départ

 

C’est le fameux facteur « prédisposant » dont je vous parle dans l’article « Pourquoi êtes-vous en conflit avec votre associé ? ». C’est un trait de caractère ou de personnalité, généralement négatif : stress, anxiété, colère, désorganisé … qui est présent dès le départ de votre association.

Ce sont aussi les conséquences d’une associationvous avez brûlé les étapes. Marié au premier regard, ça n’existe qu’à la télé. Établir les bases solides et pérennes d’une association, ça demande du temps, d’aller à la mer et de monter un meuble IKEA ensemble.

 

Cause n°2 : le problème arrive au cours de l’association

 

Parce qu’une relation évolue au cours du temps. Parce que vous-même vous changez au fil des ans. Parce que ce qui était vrai il y deux ans ne l’est plus aujourd’hui. Vous n’avez plus les mêmes attentes. Un événement ou quelqu’un est venu vous perturber ou a chamboulé vos priorités. Une association n’est pas un long fleuve tranquille.

Dans les deux cas, le problème relationnel vient d’un problème d’alignement. Rapport au temps, à l’argent ou à l’autre et à soi : les mêmes mécanismes reviennent sans cesse. Allez zou, un petit tableau « les causes d’un litige entre associés » pour décortiquer tout ça.

Tableau reprenant les causes d'un litige entre associés

Ce tableau a été établi à partir des blessures vécues par les associés en souffrance qui me contactent quand ils sont en phase de séparation. Blessures, organes, cancer … être avocat d’affaires spécialisé dans les litiges entre associés c’est être un docteur des relations professionnelles.

 

Cause n°3 : le problème, c’est la divergence

 

Vous n’êtes plus alignés sur la façon de conduire la société. Tout est compliqué, difficile, et vos violons ne sont plus accordés – ce qui est encore plus insupportable quand le violon, pour vous, c’est un Stradivarius.

Vous avez des divergences de vues sur la clientèle à privilégier, sur le type de personnel à recruter ou sur la philosophie même de vos actions. Le fil rouge, la direction et les stimuli sont à ce point divergents que vous vous dites « Mais qu’est-ce que je fous là ? Qu’est-ce qu’on fout ensemble ? »

 

Cause n°4 : le problème, c’est ton cousin

 

Il existe un conflit d’intérêt avec le comptable ou l’informaticien par exemple, bref ces personnes de support, périphériques, qu’ils soient intégrés à la société ou indépendants. Ce conflit vient souvent de l’affect, parce que cette personne a un lien familial ou d’amitié avec votre associé ou elle lui est redevable.

Les conséquences peuvent être particulièrement fâcheuses : déperdition volontaire d’information, tous vos mails sont lus (pourtant je vous avais dit de ne pas utiliser de boite mail pro pour vos messages privés), les informations comptables sont retenues ou une société fantôme est créée pour siphonner les clients de la boite.

 

Les causes … et les conséquences

 

Votre association est un château de cartes au lieu d’être un château fort aux bases solides.

 

Concrètement, vous ne supportez plus votre associé :

🧨  Et vous vous demandez comment faire pour vous en débarrasser.

🧨  Ou vous vous faites jeter sans vraiment comprendre ce qu’il vous arrive. Êtes-vous le responsable de la situation ? Ou bien est-ce la faute de Jérémy, le fameux cousin ?

 

En conclusion : la relation avec votre associé n’est plus vivable. Et cette mésentente a des conséquences graves pour la société. Elle gangrène tous les organes vitaux jusqu’à conduire à la paralysie de votre boite. La faillite se profile malheureusement à l’horizon.

 

Les métastases : signes d’un litige entre associés

 

On a parlé des causes, des conséquences de ces causes. Mais détaillons ensemble comment se concrétisent les métastases. 

 

Au niveau du personnel 

 

🚑  La perte de confiance : le doute de votre capacité à tenir les rênes (j’ai failli écrire rennes 🎅)

🚑  La création de clans : une partie du personnel en faveur d’un associé, l’autre contre.

🚑  L’absence de direction : parce que vous n’avez plus la même vision, vous n’avancez plus dans le même sens. Le personnel est perdu.

🚑  Le désaccord R.H. : vous n’êtes pas d’accord sur la manière de recruter, de former ou de licencier votre personnel.

 

Au niveau des clients, des fournisseurs et de la rentabilité

 

🚑  La perte de crédibilité : votre mésentente arrive aux oreilles de vos clients, ce qui peut les amener à douter de votre sérieux.

🚑  La sape de votre réputation : votre nom et votre conflit sont portés sur la place publique, et tout le monde commence à vous tourner le dos et à ne plus vous faire confiance.

🚑  La manque de direction financière : l’un veut des petits dossiers avec des grosses marges, l’autre préfère les gros dossiers avec des petites marges.

 

Au niveau du fonctionnement de la société

 

🚑  L’arrêt total de communication et de visibilité : il n’y a plus d’échanges entre vous, il n’y a plus de passerelles entre vos fonctions. Par exemple : vous n’avez plus accès au carnet de commande, au suivi des prospects, au contact clients.

🚑  La suppression totale de vos accès : du jour au lendemain, vous n’avez plus accès aux comptes de la boite, votre boite mail est coupée et vous êtes éjecté des fichiers partagés.

 

Que faire lors d’un litige entre associés ? 

 

Déjà, respirer un bon coup. Ensuite, je vous donne 3 bons réflexes à avoir :

 

1. Déminez l’urgence émotionnelle

 

Il y a des gens qui sont dans un émotionnel exacerbé. Ils veulent faire la peau de l’autre … alors que le but du jeu est de sauver sa peau. A contrario, il y a des gens qui baignent dans la culpabilité et le conflit de loyauté les rendant manipulables par leur associé. D’ailleurs, je vous prépare un article pour identifier si votre associé est un manipulateur.

Dans les deux cas, dépassionnez les débats. Usez d’analyse et non de sentiments. Et si vous n’y arrivez pas … Faites-vous aider par un thérapeute, un coach, un ami, la famille, un avocat…

 

2. Faites un état des lieux

 

Comme je vous l’expliquais avec les 3P de Spielman, il faut arriver à comprendre « Pourquoi ? ». Et ce pourquoi doit être dépassionné MAIS rationnel et objectif. Les facteurs sont souvent d’ordre émotionnel.

Remplissez le tableau que je vous ai préparé ICI et mettez un nom sur votre maladie. Vous serez surpris des résultats que vous pourrez en tirer !

 

3. Listez les options pour régler le litige

 

Exposez les options pour arriver à une décision qui réglera le problème :

🎉  soit votre litige est réglable, les associés se réalignent,

🎉  soit la séparation est inévitable, et vous vous dites au-revoir sans faire de coups bas (on évite une situation à la Bisounours VS Crocodile).

 

Dans tous les cas, agissez. Parce que ne pas agir c’est subir et subir c’est aller dans le mur.

 

Quand on a un litige avec son associé, on le règle.

 

(oui j’ai mis un point à mon titre, c’est pour encore plus appuyer mon assertion)

Plus tôt le problème est identifié et analysé dans le but de trouver une solution, plus vous aurez de chances de vous réaligner et de repartir sur de bonnes bases.

Comme pour le cancer, plus tôt on s’y prend, mieux c’est. Si vous laissez les métastases se propager, les conséquences sont irréversibles et la séparation inéluctable. La solution alors se résume sur une page A4 avec 4 options :

🗝  Je vends.

🗝  J’achète.

🗝  On scinde la société en deux.

🗝  On liquide la société.

 

Et on évite de jouer au cow-boy, parce que la concurrence déloyale est répréhensible.

En bref

Le litige entre associés est une divergence de points de vue qui peut mener, s’il n’est pas réglé, à la séparation des associés voire la faillite.

 

👉  On identifie les causes des soucis : présents dès le début de l’association, dus à une sortie de route ou à des relations envahissantes.

👉  À défaut d’identifier les causes, on en subit les conséquences : la perte de confiance entre associés, la défiance du personnel, la perte de clients, la réputation égratignée.

👉  On tente (ou pas) de régler le souci : sans passion, de manière objective et réaliste.

 

Soit vous redressez la barre, soit vous laissez tomber. Dans tous les cas, vous devez agir.

On ne vit pas longtemps quand on laisse gagner le cancer. 

 

Voilà c’est tout pour cet article ❤️

Pour rappel, mon objectif est de vous transmettre ce que mes clients ont vécu et ce que j’aurais aimé savoir pour mieux m’associer. Ce ne sont pas des conseils juridiques.

besoin d'aide ?

Quand vous êtes prêt(e), voici 2 manières dont je peux vous aider :

1️⃣  Reprenez le contrôle de votre vie et de la relation à votre associé avec le guide Antidote

2️⃣  Réservez un coaching 1 :1 avec ici un accès direct à mon agenda

Si vous pensez que cet article peut aider une de vos connaissances, n’hésitez pas à le partager.

Leave a reply

Catégories

Glossaire

Parce que certaines notions nécessitent des éclaircissements, consultez notre glossaire.

Newsletter

Formation

Pour les associés qui doutent de leur association :

Suivez-nous