Entreprendre à plusieurs : qu’est-ce qu’une association réussie ?

autruche la tête dans le sable

 

Entreprendre à plusieurs demande une adaptation constante. Le vrai secret d’une association réussie restera toujours l’écoute entre les associés.

Êtes-vous un gros volatile qui ne sait pas voler ? Non. Très bien. Alors arrêtez de jouer la politique de l’autruche. Nous vivons dans un environnement qui change tout le temps.

 

Les bases d’une association réussie

 

Je vous l’ai déjà dit : une association réussie se construit comme un mariage. Ne vous précipitez pas, ne couchez pas le premier soir, prenez le temps, allez manger des frites et montez un dressing IKEA. En savoir plus…

Pour être concret, une association réussie repose sur des bases saines. Ces bases saines sont primordiales et s’établissent dans la sérénité, sans brûler les étapes. Dans la liste des choses à définir avant toute association, deux points ultra importants :

❎ Nommez vos attentes : entreprendre à plusieurs ne signifie pas la même chose pour tout le monde.

❎ Nommez vos valeurs et SURTOUT ne les négociez ou rabotez pas.

 

Entreprendre ET évoluer à plusieurs

 

Entreprendre à plusieurs demande d’évoluer tous ensemble. Les rythmes sont parfois dissonants et l’enjeu est de pouvoir se synchroniser à plusieurs sur le même tempo. Une association réussie est une association qui se remet en question régulièrement et qui fait des ajustements permanents.

Parce que votre vérité d’aujourd’hui ne sera pas la même dans trois mois, et n’est pas la même qu’il y a deux ans. La vie est assez pimentée pour vous jeter une brique sur la tronche, ou vous mettre une nouvelle conquête dans les bras, ou vous faire comprendre que votre vrai but dans la vie, c’est d’aller tricoter de la laine d’alpaga dans la Cordillère des Andes.

 

Tête d'un alpaga tout mignon avec une marguerite en bouche

 

 

Exemple traditionnel d’une association réussie qui capote

 

Vous montez votre boite. Au début, entreprendre à plusieurs, c’est vraiment sympa. Vous êtes à fond, vous vous démenez. Vous êtes en confiance parce que les bases saines, vous les avez.

Et là, PAF ! Alexandre rencontre Noémie, une cliente qui devient un flirt, qui devient sa copine, qui devient sa fiancée, qui devient sa femme. Alexandre qui était au taquet il y a deux ans a décidé de ralentir le rythme. Sa priorité de vie a changé.

Pareil évènement fait chavirer votre entreprise. Et comme vous avez des œillères, que vous vous dites « ça va aller », que vous criez « LA-LA-LA » en vous bouchant les oreilles, un jour vous réalisez que vous ne supportez plus votre associé.

 

 

Le dynamisme d’une association réussie

 

Tout changement de vie impacte la vie de la société et la relation à son associé. Une association est un concept dynamique. C’est pour ça qu’il est important de faire le point entre vous. Tous les trimestres, tous les semestres, concertez-vous.

Demandez-vous :

❓Quelles sont les attentes de chacun ?

❓Quelles sont les valeurs de chacun ? Parce que ces valeurs évoluent aussi

❓Quelles sont les décisions à prendre pour que votre entreprise continue à évoluer sur des bases saines ?

 

En clair : recentrez-vous. C’est comme essayer de marcher droit quand on a les yeux fermés. Personne n’y arrive : on dévie toujours à droite ou à gauche. Ouvrez les yeux pour vous repositionner sur la bonne ligne.

 

Perturbations internes et externes

 

Que ce soit une séparation, une maladie, un décès, une naissance ou un autre évènement extraordinaire, ne sous-estimez rien. Chaque évènement peut avoir l’effet d’une bombe dans sa vie privée. Et la déflagration peut venir souffler les fondations de votre vie professionnelle.

Toute cause interne, liée à la vie privée d’un associé, nécessite une discussion, un alignement, un « qu’est-ce qu’on fait maintenant qu’on en est là ? ».

Mais il n’y a pas que ça. Les perturbations externes – l’insécurité sociale, la crise climatique, les pandémies – peuvent générer chez des personnes déjà angoissées des comportements nouveaux. Ces changements peuvent entrainer des conséquences sur la gestion de votre entreprise.

 

Entreprendre à plusieurs : c’est fini la boite « à la papa » !

 

Une association réussie passe par les schémas les plus simples :

🔅S’écouter les uns les autres

🔅Se gérer soi-même

🔅Gérer les autres

🔅Revaloriser les attentes et les valeurs de chacun

 

Cette mise en place est primordiale. Pourtant, bon nombre d’associés n’arrivent pas à mettre ces systèmes en place. On reste trop souvent dans une boite « à la papa », où chacun trime et ronge son frein jusqu’à l’implosion.

Je le conçois, ça peut paraitre « Bisounours, flower power ». Mais croyez-moi, c’est la chose la plus humaine à faire. Croyez-en la Pyramide de Maslow. Les dernières étapes des besoins humains sont les besoins d’estime et d’accomplissement personnel !

Et si vous ne vous sentez pas capable de mettre ça en place, demandez de l’aide extérieure. De nombreuses sociétés admettent un administrateur indépendant dans leur board pour étudier les bonnes et mauvaises pratiques de communication. D’autres font le choix de faire appel à une personne totalement externe, spécialiste dans l’accompagnent de la société au niveau émotionnel.

 

Les rituels et les rendez-vous

 

Un dernier point à ne pas perdre de vue : les associés ont besoin de repères dans le temps et l’espace, et de soupapes de décompression. La vie ne peut pas être toujours business, business, business. Pour ça, calez-vous des petits rituels ou des rendez-vous.

Un cas classique, que j’expose souvent :

Les associés de la boîte « Alpaga Express » avaient l’habitude de prendre leur café ensemble tous les matins de la semaine. C’était leur petit rituel, avant que les employés de la boite n’arrivent. Et puis, Jérôme a eu un enfant. Enfant qu’il a fallu emmener tous les matins à la crèche.

Jérôme était donc absent de ce petit point du matin. Petit point du matin qui s’est finalement transformé en « café vite avalé ». Les associés d’Alpaga Express ne se sont plus calés d’autre moment de calme pour discuter et papoter dans un cadre moins formel.

La communication s’est érodée, un peu comme un vieux couple qui dort toujours dans le même lit par habitude. Résultat : BIM. Le mur.

 

Une association réussie, concrètement

 

Je les reconnais ceux et celles qui viennent à la fin juste pour lire le résumé. Je vous vois. Ne vous cachez pas.

Une association réussie, c’est entreprendre à plusieurs autour de quelques concepts simples :

👉 On privilégie l’écoute, l’échange, le dialogue

👉 On privilégie l’adaptation, l’évolution, le réajustement au statu-quo

👉 On fait attention à ses besoins et aux besoins des autres

👉 On crée des rendez-vous, des moteurs pour driver tout le monde

 

Finalement, on reste empathique et ouvert. Et on apprend de ses erreurs.

 

Et on évite les mesquineries, les espionnages de mails et les rendez-vous « manqués ». Faites-vous des bisous. Tout va bien se passer. Hummmmmmmmmm 🧘‍♀️

 

 

Voilà c’est tout pour cet article ❤️

Pour rappel, mon objectif est de vous transmettre ce que mes clients ont vécu et ce que j’aurais aimé savoir pour mieux m’associer. Ce ne sont pas des conseils juridiques.

besoin d'aide ?

Quand vous êtes prêt(e), voici 2 manières dont je peux vous aider :

1️⃣  Reprenez le contrôle de votre vie et de la relation à votre associé avec le guide Antidote

2️⃣  Réservez un coaching 1 :1 avec ici un accès direct à mon agenda

Si vous pensez que cet article peut aider une de vos connaissances, n’hésitez pas à le partager.

Leave a reply

Catégories

Glossaire

Parce que certaines notions nécessitent des éclaircissements, consultez notre glossaire.

Newsletter

Formation

Pour les associés qui doutent de leur association :

Suivez-nous